Les Sinusites

sinusites

Les sinusites sont l’inflammation (sans micro-organismes) ou l’infection des sinus qui sont des cavités de la face habituellement remplies d’air et tapissées de muqueuse nasale.
Elles sont fréquentes et peuvent parfois être reliées à des infections d’origine dentaire.

Ces cavités sont reliées aux fosses nasales par des méats (ouverture) et leur évolution est de fait liée à celle des fosses nasales, on parle alors de rhinosinusite.

On en dénombre plusieurs de parts
et d’autres des fosses nasales :

    • Les sinus maxillaires, situés derrière les pommettes sous les yeux, et reçoivent les racines des dents postérieures et supérieures.

SINUSite maxillaire bialtéarale

    • Les sinus frontaux se trouvent derrière les sourcils, au-dessus des yeux.
    • Les sinus éthmoïdaux entre les deux yeux, sont à un carrefour anatomique où plusieurs sinus confluent. L’atteinte de cette zone cause donc fréquemment une sinusite étendue.

sinusite ethmoidale et maxillaire droite

  • Les sinus sphénoïdaux sont tout à fait au fond du nez, au centre du crâne, et côtoient des organes importants. Leur atteinte rare nécessite donc un traitement énergique.

sinusite sphénoidale gauche

On distingue les formes aiguës et les formes chroniques dont l ‘évolution dépasse trois mois.
Les premières sont le plus souvent d’origine bactérienne et ont des symptômes bruyants, avec fièvre, douleur localisée au sinus touché, avec ou sans écoulement nasal.

Celles-ci sont parfois dues à des champignons (Aspergillus) dons le traitement est uniquement chirurgical.

sinusite-maxilaire-droite
SINUSite aspergillaire

Les secondes mettent au premier plan l’obstruction nasale, des écoulements dans l’arrière-gorge parfois purulents (jaunes-vertes) et des douleurs permanentes de localisation souvent moins nette.

Elles sont parfois secondaires à des tumeurs et nécessitent une exploration fibroscopique soigneuse et éventuellement un scanner des sinus.

sinis-sinusites

La prise en charge  des sinusites comprend donc un examen ORL complet, un examen dentaire et une nasofibroscopie attentive qui va détailler la perméabilité des méats et les facteurs favorisants dans la fosse nasale à de telles pathologies.

corps-étrangers-sinus-max-gauche

Le traitement des sinusites fait appel à de nombreux traitements, du plus simple au plus complexe :

  • Les lavages de nez au sérum physiologique,
  • Les traitements adjuvants comme les fumigations et les instillations d’huiles,
  • Les traitement médicamenteux anti-inflammatoires variés,
  • Les interventions chirurgicales.

Les interventions sur les sinus paranasaux sont complexes et différent selon le sinus touché et la cause. Elles consistent notamment à l’amélioration de la perméabilité des méats (ouverture) qui permettent l’aération des sinus via les fosses nasales et le nettoyage des cavités touchées.

On citera la méatotomie moyenne, qui agrandit l’orifice naturel du sinus maxillaire vers la fosse nasale et permet l’exploration de celui-ci pour évaluer l’implication d’une racine dentaire malade notamment.

L’éthmoïdectomie antérieure et totale vise à libérer les cloisons des sinus éthmoïdaux qui empêche la communication entre les différents sinus et le drainage des sécrétions des sinus frontaux par le canal naso-frontal. Elle vise aussi au retrait des obstacles tumoraux bénins (polypes) qui peuvent gêner l’aération adéquate des sinus de la face et favoriser un contexte inflammatoire.