Définition  de la presbyacousie?

La presbyacousie est le vieillissement normal des structures neurosensorielles auditives.

 

Quelle fréquence ?

Elle représente 6 millions de personne en france soit 10% de la population et constitue l’handicap le plus fréquent.

elle touche :

  • 30% des plus de 65 ans
  • 50% de plus de 75 ans
  • 75% des plus de 85ans

Les causes?

  • génétiques, la recherche d’antécédents familiaux est systématique.
  • traumatiques liées à l’exposition sonore aiguë ou répétée.
  • les toxiques (antibiotiques et anti paludéens…)
  • terrain diabétique, vasculaire (HTA) ou auto-immun
  • pathologies d’oreille ( infections, cholestéatome, otospongiose)

Les données récentes 

Le lien entre surdité et déclin cognitif est clairement établi depuis de nombreuses années et met en évidence la nécessité d’entretenir les structures cérébrales par des stimulations sensorielles de qualité notamment auditives.

la surdité apparait comme un facteur promoteur de démence et son traitement comme un rempart face à l’avancée de maladie telle que celle d’Alzheimer.

Les solutions reposent aujourd’hui essentiellement sur l’appareillage auditif dont les performances ont beaucoup évoluées et dont la prise en charge bénéficie de nouvelles mesures.

les audioprothèses (AD) actuelles sont d’aspect variable qui impactent leurs indications:

  • les appareillages intra-auriculaires plus discrets obstruent le conduit auditif et traitent donc l’ensemble des sons entendus. Cela peut s’avérer moins confortable voire désagréable pour les patients n’ayant dégradé que leurs fréquences aiguës, ce qui est le cas dans la presbyacousie.
  • les appareillages externes aujourd’hui très miniaturisés offrent des caractéristiques très adaptées à la plupart des patients et se manipulent beaucoup mieux.

 

les nouveautés de la loi 100% santé:

La prise en charge est assurée chez les patients avec:

  • une perte auditive moyenne >30dB
  • une perte d’intelligibilité dans le silence >30dB

la garantie constructeur passe de 2 ans à 4 ans ce qui exclut un remboursement par  la sécurité sociale avant ce délai.

les appareils auditifs sont classés en Type I et II en fonction de leurs options.

les type I permettent de couvrir les besoins de 80% de la population touchée.

l’AD de type I va progressivement jusqu’en 2021, évoluer vers un reste à charge zéro.

les appareils sortant de ce cadre ne bénéficient pas de cette mesure ce qui concerne notamment les appareils très connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *