Les Obstructions nasales

obstructions-nasales ORL NICE
L’obstruction nasale qu’elle soit saisonnière ou permanente est un symptôme fréquent et invalidant.

Les cavités nasales se divisent en deux grandes zones :

  • Les fosses nasales qui sont deux « tuyaux » séparés l’un de l’autre par la cloison nasale. Elles vont de l’extérieur par les narines vers l’intérieur par les choanes et permettent l’accès au pharynx.
  • Les sinus, qui sont des cavités remplies d’air à l’état normal, et qui sont des annexes des fosses nasales avec lesquelles elles communiquent par des méats (ouvertures).

Les obstructions nasales sont dues à des phénomènes anatomiques ou fonctionnels:

Les obstacles anatomiques :

  • La déviation de la cloison nasale, entraine une diminution de calibre d’une des deux fosses nasales voire des deux lors des déviations complexes. Cette déviation peut être d’origine traumatique ou le plus souvent congénitale et ne s’accompagne pas forcément d’une déviation visible du nez.

  • L’hypertrophie des cornets inférieurs (turbines) qui sont des replis osseux recouverts de muqueuse nasale (tissu ressemblant à la face interne de la joue, rose-rouge humide). Les cornets servent essentiellement à faire obstacle à l’air qui pénètre dans les fosses nasales pour que celui-ci se réchauffe et s’humidifie à leur contact. Ces structures peuvent être augmentées de taille et gêner ou empêcher totalement le passage de l’air.
  • Des tumeurs béngines (polypes, végétations…) ou malignes peuvent aussi être à l’origine d’obstruction nasale.

Les Obstructions nasales

  • Des corps étrangers comme des billes, cailloux peuvent avoir été enfoncés dans les fosses nasales notamment par les enfants.

Les obstacles fonctionnels :

L’obstruction s’associe parfois à des signes évocateurs d’allergie comme :

  • La démangeaison nasale, du palais ou des yeux
  • Des éternuements à répétition
  • Un écoulement nasal clair
  • Un écoulement dans l’arrière-gorge
  • Et parfois une conjonctivite.

Dans ces cas elle peut être due à un gonflement d’origine allergique de la muqueuse nasale qui tapisse la totalité des fosses nasales.
Des traitements médicaux peuvent alors être proposés, après que les autres diagnostics aient été écartés.

Les causes d’obstruction sont donc variées et peuvent se combiner nécessitant un bilan nasofibroscopique complet.
Cet examen parfaitement indolore et rapide apporte des renseignements capitaux pour adapter la prise en charge.

Les traitements dépendent bien entendu de la cause de l’obstruction et vous serons détaillés par votre ORL.
Outre des traitements hygiéniques et médicamenteux, des interventions correctrices peuvent trouver leur place dans cette prise en charge. Elles sont toutes indolores, mais se réalisent sous anesthésie générale avec une hospitalisation courte (ambulatoire ou une nuit).

On retiendra essentiellement la septoplastie endoscopique, qui est la modification de la position et de la forme de la cloison nasale et la turbinoplastie inférieure, qui est la réduction sous-muqueuse des cornets inférieurs, qui préserve la sensibilité et améliore grandement le passage de l’air.