Anatomie de l’oreille

anatomie-de-l-oreilleL’oreille est divisée en trois parties

  • L’oreille externe composée de l’auricule qui est la partie externe et visible, du conduit auditif externe (cartilagineux et osseux) et du tympan.
  • L’oreille moyenne, contenant les cavités de la caisse du tympan, avec les trois osselets (marteau, enclume et étrier) et le nerf facial et les cavités mastoïdiennes.
  • L’oreille interne qui est minuscule organe divisé en deux parties le labyrinthe antérieur ou cochlée qui analyse les ondes sonores et le labyrinthe postérieur qui analyse les mouvements de la tête.

L’oreille externe :

L’auricule est la partie visible de l’oreille, essentiellement composée de cartilage et de peau elle sert à collecter les ondes sonores pour les diriger vers le conduit auditif externe.

Cette amplification a un rôle assez modeste dans l’audition proprement dite, mais permet de déterminer avec plus de précision l’origine spatiale d’une source sonore.

orl-nice

La pathologie de cette partie de l’oreille se résume aux plaies, aux tumeurs cutanées et aux anomalies de forme habituellement congénitale (oreille décollée).

anatomie de l'oreille

Le conduit auditif externe est un tube plus ou moins plié et constitué de deux segments :

  • Un externe, cartilagineux, siège des poils auriculaires et source de la production de cérumen (sébum auriculaire). Le cérumen est une substance dont les fonctions principales est d’étanchéifier le conduit et de jouer un rôle antibiotique.
    L’excès de cérumen ou son accumulation par l’utilisation de coton tige est à l’origine d’une obstruction désagréable du conduit et à une baisse auditive.
  • Un interne, osseux, où la peau y est très mince (0,2mm) et qui peut être le siège de déformation osseuse appelées ostéomes qui peuvent conduire à des infections à répétition et à une baisse d’audition importante (exostose ou surfer’s ears).

orlnice


Le Tympan ou membrane tympanique doit son nom au tambour
, elle délimite l’oreille externe de l’oreille moyenne et ressemble à un fin disque de papier calque de 1cm de diamètre.

Cette membrane reçoit l’onde sonore et vibre pour la transmettre et l’amplifier pour les osselets, dans laquelle le marteau est fixé en son centre.
Elle est très fragile et peut être perforée par une manœuvre malheureuse (par coton tige par exemple), un plongeon ou une otite difficile. Son aspect oriente beaucoup sur la cause des douleurs d’oreille, de surdité ou d’écoulement chronique.


Tympan normal

L’oreille Moyenne :

Elle est constituée de cavités contenant de l’air et les osselets.
On l’appelle la caisse du tympan par analogie avec la caisse du tambour et doit contenir de l’air pour que les sons transitent efficacement par la chaîne des osselets. L’otite séreuse est une pathologie dans laquelle des liquides s’accumulent dans cette zone ce qui génère une baisse d’audition pouvant atteindre 30dB.

Les osselets sont trois :OSSELETS

  • Le marteau, pris dans le tympan il est visible à la consultation et vous sera montré par votre ORL.
  • L’enclume est fragile est parfois cassée à la suite d’otites répétées ou de trauma crânien.
  • L’étrier est le dernier osselet et le plus fragile, il fait l’articulation avec l’oreille interne. Il peut être ankylosé et donner ainsi une baisse d’audition qui peut s’avérer importante mais pouvant être opérée (otospongiose).

Ces osselets transmettent le son et l’amplifie pour l’oreille interne. Ils sont tous remplaçables par le biais de prothèse en métal, téflon ou autre matériau adapté.

Les autres cavités de l’oreille moyenne sont dites mastoïdiennes et sont un réservoir d’air tapissés de muqueuse. Lors d’otite, cette zone peut se remplir de pus et donner une mastoïdite pouvant chez le jeune enfant conduire à une complication infectieuse dangereuse.

L’oreille Interne :

Elle constitue le véritable organe de l’audition et de l’équilibre. Au même titre que la rétine, elle est fragile, peut se détériorer avec l’âge et se trouve profondément placée dans le crâne.

Elle est composée de deux parties étroitement liées dont les fonctions dérivent d’un organe unique initial :

  • orl auditionLa cochlée ou labyrinthe antérieur, contenant les cellules ciliées internes et externes qui vont transformer l’onde sonore en signal électrique pour le nerf auditif et le cerveau. Elle peut se dégrader sous l’effet de nombreux mécanismes (médicaments, virus, l’âge…) et s’évalue directement par l’audiométrie tonale et vocale selon un protocole précis.
  • Anatomie de l'oreille vestibuleLe vestibule ou labyrinthe postérieur, contient des cellules ciliées réparties entre 5 sous-organes dévolus à l’analyse des mouvements de la tête.
    • L’utricule et le saccule chargés d’analyser les accélérations linéaires de la tête comme la gravité ou la sensation de freinage en voiture, qui sont essentielles à l’appréciation de la verticale et de l’horizontale par exemple.
    • les 3 canaux semi-circulaires permettent de ressentir les rotations dans l’espace et selon les trois axes physiques. Leur dysfonction est à l’origine du symptôme vertigineux (illusion de tourner).

L’examen de cette partie de l’oreille interne est complexe et fait intervenir de nombreux examens dont le détail vous sera expliqué par votre ORL.


Anatomie de l’oreille : Audition normale

 


Audition cellule oreille interne